Regard anthropologique sur des destructions sociales et environnementales: un livre retrace l’histoire des exploitations forestières de la compagnie Forestal en Argentine.

A lire en ligne à ce lien PDF: 
https://www.santafe.gov.ar/plandelnorte/uploads/biblioteca/el-norte-forestal-18×22-final-baja.pdf 

 Sorti le 1er  novembre, l’ouvrage  El Norte Forestal. Estudio sobre el territorio santafesino ( Consejo Federal de Inversiones, 2018) offre un regard anthropologique sur les effets socio-économiques de l’impact écologique d’une des compagnies minières les plus importante de l’Argentine, la compagnie anglaise Forestal, qui a  cessé ses activités en Argentine, dans les années 1960. Le livre offre donc un regard rétrospectif sur les expériences vécues par des agents ou témoins distincts (ouvriers, paysans contractuels, techniciens, etc.) de l’extraction minière au nord du pays, entre luttes sociales violentes et destruction brutale de l’environnement (environ 90 pourcents des forêts du Nord de l’Argentine ont été coupées par la Forestal). Le livre retrace aussi la longue histoire des transformations des représentations de la Nature dans ces territoire, qui vont osciller entre espace exploitable et lieu de vie à préserver,  selon les acteurs et selon les époques. 

L’histoire des luttes sociales et de la dévastation socio-environnementale causée par La Forestal, a aussi été le sujet du film Quebracho (1974) de Ricardo Wüllicher. 

Vous pouvez lire l’ouvrage en ligne à ce lien PDF: https://www.santafe.gov.ar/plandelnorte/uploads/biblioteca/el-norte-forestal-18×22-final-baja.pdf 

Le lien de l’article consacré à la sortie de l’ouvrage: http://redaf.org.ar/pueblos-forestales-y-extractivismo/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.