L’équipe

Zahia Rahmani – Conseillère scientifique, responsable du programme de recherche “Paradis Perdus”

Ecrivain et historienne de l’art, membre du Collège de la diversité, Chevalier des Arts et des Lettres, Zahia Rahmani est la responsable du domaine de recherche Histoire de l’art mondialisée à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et du programme “Paradis perdus : colonisation des paysages et destruction des éco-anthroposystèmes”.

Vivian Braga dos Santos

Docteure en histoire de l’art et pensionnaire à l’INHA, Vivian Braga dos Santos est diplômée en Arts Visuels à l’Université d’État de Campinas au Brésil. Ses travaux portent sur les enjeux entre les conflits sur les questions raciales et l’art contemporain, notamment sur la scène artistique brésilienne. Elle travaille en particulier sur la présence des représentations européennes du Noir entre le XVIe et le XIXe siècles dans les œuvres d’artistes brésiliens afro-descendants.

Stéphane Gaessler

Stéphane est doctorant en histoire de l’art à l’université Paris IV Sorbonne, et chargé d’études et de recherche à l’INHA. Ses recherches portent sur les transferts culturels et technologiques dans l’architecture et l’urbanisme en URSS, au cours des années 1960-1980.

Marion Bélouard – Chargée de rédaction

Marion est doctorante en histoire de l’art à l’université de Limoges, et chargée d’études et de recherche à l’INHA. Elle consacre sa thèse au peintre naturaliste américain d’origine française Jean-Jacques/John James Audubon (1785-1851), pour proposer une réinterprétation de son parcours et de son œuvre sous l’angle de l’histoire des circulations atlantiques et des transferts culturels entre la fin du XVIIIe et le milieu du XIXe siècle.

Marie Colas des Francs – Chargée de rédaction

Également doctorante en histoire de l’art à l’École pratique des hautes études EPHE – PSL et chargée d’études et de recherche à l’INHA, Marie travaille sur la plumasserie parisienne et le commerce des plumes ornementales au XVIe siècle.

Maëlle TribondeauChargée d’indexation et de suivi rédactionnel du corpus iconographique

Maëlle est diplômée de l’École du Louvre et étudiante en Master d’études environnementales à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Elle travaille sur les expositions muséales ou dispositifs ludiques qui abordent la question des crises environnementales et des imaginaires du futur.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search